L'abbaye romane de TRIZAY (17)

Texte intégral de Charles CONNOUË 
Photos:  Alain Deliquet



Les photos de ce site peuvent être utilisées exclusivement à des fins non commerciales après autorisation
et à condition d'en mentionner l'origine: "Site Belle Saintonge"
 

Commune du Canton de Saint-Porchaire 13 kilomètres au Nord-Ouest de Saint-Porchaire et à 27 kilomètres de Saintes).







ABBAYE de TRIZAY


A 1.500 mètres à l'Ouest du village se rencontrent les imposantes ruines de ce qui fut au XIIe et au XIIIe siècles l'importante Abbaye de Trizay. Bien que classées depuis le 20 Décembre 1920, ces ruines disparaissent un peu chaque jour. C'est ainsi que des restes de peintures murales du XVe siècle qui représentaient, dit-on, le martyr de Saint Sébastien, ont cessé d'être visibles. Elles ornaient l'un des murs d'un bâtiment conventuel qui sert aujourd'hui de grange A fourrage.

ABBAYE de TRIZAY



Les belles voûtes du XIIIe siècle de la salle capitulaire abritent un outillage agricole.

ABBAYE de TRIZAY



L'élégante arcature qui précède cette salle et ses 6 arcs polylobés, chaque année un peu plus délabrés, rappellent encore que la Saintonge était sur la route des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.
Accolées à ces bâtiments se dressent les belles ruines de l'abbaye.

TRIZAY

Elles comprennent essentiellement un chevet de grandeur inusitée, les bases d'un probable clocher et les vestiges de 2 absidioles.

ABBAYE de TRIZAY

Il est difficile de se rendre compte du plan sur lequel était bâti l'édifice primitif, mais on peut conclure en toute certitude que s'il a jamais été terminé, il était de proportions grandioses.

ABBAYE de TRIZAY

L'abside demi-circulaire, voûtée en cul-de-four, est éclairée par 5 fenêtres en plein-cintre séparées par des colonnes engagées surmontées de chapiteaux à feuillages simples et à entrelacs. Les larges fenêtres ont leurs angles ornés de colonnettes à curieux chapiteaux très évasés.

ABBAYE de TRIZAY

Un chœur de 2 travées précède l'abside. Dans la première ouvrent deux courts passages en biais qui conduisent aux absidioles voisines.

ABBAYE de TRIZAY

 Ces deux absidioles ont une disposition anormale ; elles forment avec l'abside ou le chœur 2 pans coupés , leurs axes ne sont donc pas parallèles à celui de l'église, mais convergent vers un point situé à l'intérieur de la nef. On se demande dès lors où étaient les murs latéraux de celle-ci et surtout comment était couvert l'espace forcément très vaste qui s'étendait devant les 2 absidioles. Peut-être existait-il 3 nefs séparées par deux rangs de colonnes, les premières de celles-ci limitant une rotonde qui aurait précédé le chœur.
Deux ouvertures circulaires prenant jour sur l'extérieur s'ouvrent au-dessus de chacune de ces absidioles. Le chœur devait être surmonté d'un clocher ou d'un campanile.

ABBAYE de TRIZAY

Quelques beaux chapiteaux du XIIe siècles subsistent çà et là et il faut remarquer la curieuse terminaison en biseau surmonté d'une petite sphère, des pilastres de soutènement de l'abside.

ABBAYE de TRIZAY



 

Fin du texte de Charles CONNOUË______________________________________________

'Les églises de la SAINTONGE  (livre 1 épuisé)

_________________________________édition: R.DELAVAUD (Saintes) 

avec leur aimable permission

Continuons la visite ...

ABBAYE de TRIZAY


ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

La salle capitulaire 

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

La porte Nord de la salle capitulaire

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY


ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

ABBAYE de TRIZAY

SPLENDIDE RESTAURATION !!


"FAISONS PARLER LES SCULPTURES de

TRIZAY "


Je rappelle que je suis athée, que le paradis est sur terre,
alors il n'y a nul prosélytisme dans les commentaires seulement une recherche
pour comprendre ces sculptures non conformes aux standards dit "catholiques"
et que les spécialistes de l'art roman ont trouvé sans grand intérêt.



ABBAYE de TRIZAY


Un thème intéressant  celui du barbu: l'homme dans le péché
Ses moustaches tiennent en laisse deux forces maléfiques...
qu'il va probablement, dans les chapiteaux disparus, transformer en force spirituelle.
Les forces maléfiques et la tête ne sont qu'un: c'est l'homme envahi
par ses passions, mais ici il y a un signe de changement d'attitude
Le sculpteur montre non pas les forces maléfiques prendre le dessus
mais plutôt l'inverse:
visage serein
pattes molles des léonins
résistance de ceux-ci...

TRIZAY

Les forces maléfiques en nous qui semblent s'unir
Remarquez les pieds de celles-ci orientés vers le ciel
ou bien qui soutiennent l'édifice (au figuré)
comme un orant le fait de ses mains
Il manque la suite pour comprendre cette contradiction
qui pourrait être une mise en garde contre un prélat ou l'église
(Thèmes similaires à Echillay, Corme-Ecluse, Aubeterre sur Dronne...)

TRIZAY

Des rinceaux symboles des épreuves à surmonter
avec à l'intérieur des feuilles à 3 lobes orientées vers le ciel
en signe de nouvelle vie
Ces rinceaux là, fort ingénieux, sont en évolution vers l'entrelacs indiquant que c'est la voie
pour aller dans l'éternité rejoindre le Très-Haut.
(l'entrelacs n'a ni début ni fin)

TRIZAY

Pour une fois l'on distingue bien la coquille jacquaire entre les volutes
Les volutes ou spirales sont le symbole de la recherche spirituelle
L'on distingue également les feuilles à 5 lobes double signes
de perfection (5) et de renouveau voir résurrection
puisqu'en dessous se trouvent une ligne de feuillages caractéristiques de l'au delà.
(on les trouve abondamment sur les sarcophages)

Pour plus de détails sur l'interprétation des chapiteaux voir le dossier : GLOSSAIRE




Voilà les sculptures ont bien parlé...





 

Retour ART ROMAN

Retour à Belle Saintonge

FIN déc 2015